Création de l'alias sans paiement

Ce cas correspond à la simple création d’un alias.

Le site marchand transmet à la plateforme de paiement les informations de l’acheteur, et notamment l’adresse e-mail, qui est obligatoire.

  1. L'acheteur vérifie les informations affichées sur la page de paiement.
  2. Il clique sur le moyen de paiement qu'il souhaite enregistrer
    La page de paiement affiche une nouvelle fois les informations de l'acheteur et demande la saisie des informations bancaires.
  3. Si l'acheteur a sélectionné une carte bancaire, il renseigne :
    • le numéro de carte,
    • le mois d'expiration de la carte,
    • l'année d'expiration de la carte,
    • le cryptogramme visuel de la carte si cette dernière en possède un.
  4. L'acheteur clique sur Valider.
    Si tous les contrôles du moyen de paiement ont abouti avec succès, le récapitulatif est affiché.
    Il contient notamment l'alias nouvellement créé. Ce dernier pourra être utilisé ultérieurement pour effectuer une autre opération bancaire.
    Il est possible d'informer l'acheteur par e-mail de ces différentes informations et recevoir ainsi :
    • la confirmation de l'enregistrement de ses informations bancaires sur la plateforme de paiement de la boutique,
    • son alias (token) qu'il pourra utiliser ultérieurement pour effectuer une autre opération bancaire.
    Remarque :
    Pour activer l'envoi par e-mail de ces informations, référez-vous au chapitre Configurer les e-mails envoyés à l'acheteur.
Le traitement d'une demande de création d'alias sans paiement donne lieu à la création d'une transaction de type VERIFICATION, visible dans le Back Office Expert et possédant les caractéristiques suivantes:
  • son montant est de 1.00 EUR ou 0.00 EUR si l'acquéreur le supporte,
  • son statut est soit "Accepté" (vads_trans_status=ACCEPTED) soit "Refusé" (vads_trans_status=REFUSED),
  • elle n'est jamais remise en banque et reste dans l'onglet "Transactions en cours".

Attention :

L'alias (token) ne sera pas créé si la demande d'autorisation ou de renseignement est refusée.